Association Chapelle d'Avaugour

Président : François Raoult
Vice président : Jean Jourden
Secrétaire : Gilbert Simon
Secrétaire adjointe : Dominique Moisan
Trésorière : Françoise Jourden
Trésorier adjoint : Michel Simon



Pardon 2017

La vingtaine de bénévoles qui organisent le pardon se sont retrouvés autour du président de l'association François Raoult, pour une soirée repas en vue de la préparation du prochain pardon qui aura lieu le samedi 9 septembre.

Messe en la chapelle à 18h00 avec les sonneurs du Rallye d'Avaugour
Repas : Jarreton pommes de terre 11,00 euros.



Pardon d'Avaugour. Ambiance bretonne

Ambiance particulièrement bretonne, samedi soir, pour le pardon d'Avaugour sous un ciel sombre... Le père Guy Marzin a donné la messe, en compagnie des sonneurs d'Avaugour avant la procession autour de la chapelle. Bernard Hamon, maire de Ploumagoar, était présent. Les fidèles se sont ensuite retrouvés autour d'un repas jarreton-frites. (Article et photo Le Télégramme du 11/09/2017 Sabine Lemoigne


80 fidèles ont assisté à la messe du pardon.
Plus de 250 convives ont ensuite pris part au jarreton frites. La météo a été clémente.
Un succés pour le président de l'association François Raoult et son équipe.


     

Pardon 2016

Le 10 septembre à 18h00 : messe à la chapelle d'Avaugour animée par les sonneurs du Rallye d'Avaugour, suivie d'un repas jarretons frites
à partir de 19h30. Prix du repas : 11,00 euros.


     

Pardon 2015

Samedi 12 septembre : Messe à 18h00
Repas à partir de 19h00 - Jarreton frites
adultes 10,00 euros - enfants 5,00 euros


A l'initiative du maire de la commune, Jean Jourden, originaire du hameau, les gens du quartier ont décidé de renouer avec la tradition. Autrefois buvette et concours de boules animaient le pardon sous la houlette de la société de chasse. L'usure du temps a fait que petit à petit le pardon a perdu de son entrain. Depuis une quinzaine d'années, seule la messe dans la chapelle ponctuait le pardon. Jusqu'à l'an dernier où un repas qui a connu un franc succès a été organisé. D'où l'idée de remettre le couvert cette année et d'officialiser l'événement en créant une association.


Photo Monique Mazévet