Comité AFN

Président Lallier Jean
Vice Président Conan Yves
Trésorier Le Lay Paul
Trésorier Adjoint Budet Léon
Secrétaire Mahé André
Porte Drapeaux
 
Mallégol Honoré
Martin Michel

Le Comité de Saint-Péver est représenté au Comité Départemental par son Président Jean Lallier
qui est aussi Délégué Départemental -  Tél - 02 96 21 41 58

Chaque année le Comité commémore le 19 mars 1962 - fin des combats en Afrique du Nord avec dépôt de gerbe au Monument aux Morts. Les membres du Comité et leurs épouses sont conviées à un repas.
Le Comité participe aussi aux cérémonies du 8 mai, du 14 Juillet et du 11 Novembre.
Une journée de l'amitié est prévue pour les adhérents en Septembre-Octobre (grillades, boules...).

Adhérents du Comité

Bernabé René
Budet Léon
Conan Yves
Lallier Jean
Le Flohic Henri
Le Lay Paul
Le Bleu Gilbert
Le Flohic Jacqueline

Le Pennec Gérard
Mahé André
Mallégol Honoré
Martin Michel
Oizel Roger
Thoraval Ida
Thoraval Michel
.

              

19 Mars 2017

Commémoration de la fin des combats en Algérie. Dépôt de gerbe à 11h30 au Monument aux Morts.
Vin d'honneur offert par la municipalité.
Les membres du comité et leurs épouses
ont ensuite pris part au repas servi dans la salle polyvalente.


Photo Pascale le Yan

              

11 Novembre 2016

Une assemblée plus nombreuse que d'ordinaire. Les enfants de l'école Anjela Duval accompagnés de leurs maîtres et de leurs parents  ont pris part à la commémoration du 11 novembre. Les enfants ont chanté la Marseillaise. Ils avaient fait un travail de recherche sur la grande guerre et 4 d'entre eux ont lu des extraits de lettres adressées par les soldats à leurs famille. Une exposition a été présentée au public à la salle polyvalente.

              

2016 - Commémoration du 8 Mai

La tradition s'était perdue - les enfants de l'école venaient chanter la Marseillaise devant le monument aux morts lors des cérémonies de commémorations. Une douzaine d'enfants étaient présents cette année, renouant avec la tradition. Ils ont été applaudis par l'assistance impressionnée par leur performance. Ils reviendront l'an prochain et feront sans doute des émules.


En France, le 8 mai est un jour aux significations multiples. Ce jour ferié rappelle tout d'abord la victoire des Alliés sur le théâtre européen dans la Seconde guerre mondiale et la capitulation de l'Allemagne nazie en 1945. Mais ce jour est aussi lié au souvenir tragique des massacres de Sétif, en Algérie et à des célébrations honorant la mémoire de Jeanne d'Arc. 8 Mai 1945 : Le début du mois de mai 1945 marque l'effondrement du Troisième Reich. Le 30 avril, Adolf Hitler se suicide dans son bunker de la chancellerie tandis que les soldats soviétiques sont dans Berlin. Joseph Goebbels se donne la mort avec son épouse et ses enfants le 1er mai. Le lendemain, la Bataille de Berlin s'achève avec la capitulation du général allemand Helmuth Weidling et de ses hommes chargés de la défense de la capitale. Du 4 au 6 mai, l'ensemble des forces nazies se rendent aux Alliés.
Il y a deux documents de capitulation : La première capitulation du 7 mai à Reims - La deuxième capitulation du 8 mai à Berlin.
- Le général allemand Alfred Jodl, envoyé par Le grand-amiral Karl Dönitz qui est à la tête d'un gouvernement provisoire du Reich, signe la capitulation le 7 mai à 2h41 du matin. Ce moment historique a eu lieu dans une salle du Collège technique et moderne de Reims, qui était alors le QG des forces alliées.
- Seulement, cette signature n'est pas du goût de Staline, qui regrette l'absence de hauts-représentants soviétiques lors de cette signature. Une seconde capitulation est organisée le 8 mai dans la soirée à Karlshorst, près de Berlin. Cette fois, c'est le Commandant suprême de l'Armée rouge, Gueorgui Joukov, qui préside à la signature. C'est Wilhelm Keitel, commandant suprême des forces armées allemandes qui signe la capitulation. Elle rentre en application à 23h01 le 8 mai. A l'heure de Moscou, cette heure correspond au 9 mai à 01h01 du matin. Aujourd'hui, c'est le 9 mai qui est célébré comme le jour de la capitulation allemande en Russie. Sétif - Les massacres du 8 mai 1945 : Ce jour est également une journée du souvenir essentielle dans les relations franco-algériennes. C'est en effet le 8 mai 1945 que démarrent les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata, dans une Algérie alors colonisée par la France. Le drame démarre le 8 mai. Une manifestation de nationalistes algériens, réclamant l'indépendance de leur pays, est organisée en marge d'un cortège célébrant la victoire des Alliés. Ils réclament notamment la libération de leur chef - Messali Hadj - chef du PPA (Parti Populaire Algérien), emprisonné par les autorités françaises. Celles-ci exigent que les manifestants ne portent ni armes, ni drapeau algérien. Lors de la manifestation, dans la ville de Sétif, un jeune scout musulman brandit un drapeau algérien au cœur d'un quartier très majoritairement peuplé par une population d'origine européenne. La police tente de retirer le drapeau et des tirs éclatent entre manifestants et policiers. Un jeune homme de 26 ans, drapeau algérien à la main, est abattu par un policier. La panique et la confusion s'accroit alors que musulmans indigènes et populations d'origine européenne échangent des coups de feu. Le bilan dépasse les 20 morts de chaque côté. Dans les campagnes, des émeutes à l'encontre des populations d'origine européenne éclatent : 102 personnes sont tuées. Le gouvernement, mené par le général de Gaulle, envoie l'armée sur place. La répression – qui dure jusqu'au 22 mai - est terrible : exécutions sommaires, bombardements de villages, cérémonies de "soumission" au drapeau français. Le bilan officiel établi par les autorités françaises fait état de 1000 morts. En réalité, le bilan serait cinq à dix fois supérieur selon les historiens.

Jeanne d'Arc - sa fête est aussi le 8 mai : C'est en effet le 8 mai 1429 qu'une armée, menée par Jeanne d'Arc, est parvenue à délivrer la ville d'Orléans, assiégée par les Anglais. Chaque année, les fêtes johanniques d'Orléans célèbrent cet évènement, culminant avec un grand défilé dans les rues du centre-ville le 8 mai.

Dans un genre différent, le 8 mai est également un jour clef pour la droite nationaliste française. Au début du XXe siècle, l'extrême-droite, menée par l'Action française, organise son rassemblement le 8 mai devant la statue de Jeanne d'Arc à Paris. Dans les années 1970, le Front national participe à ces cortèges avant d'en prendre le leadership. C'est d'ailleurs Jean-Marie Le Pen qui décide de déplacer cette manifestation annuelle du 8 mai au 1er mai en 1988 : il s'agissait alors de tenir un meeting pour peser sur l'entre-deux tours de l'élection présidentielle. Depuis, le rassemblement organisé par le Front national continue de se tenir le 1er mai. D'autres groupes d'extrême-droite continuent, pour leur part, de défiler le 8 mai.(source : linternaute.com)

              

19 Mars 2016

Commémoration de la fin des combats en Algérie
Dépôt de gerbe à 11h00 au Monument aux Morts

A l'issue de la cérémonie, Un vin d'honneur a été servi au bar de la mairie. Les membres du comité et leurs épouses (25 personnes) ont ensuite pris part au repas servi dans la salle polyvalente.

Menu

Dos de cabillaud et fondue de poireaux au beurre blac
Supême de pintade et mille-feuille de pommes de terre
Salade de mesclun sauce vinaigrette
Brie de Meaux à l'Italienne
Café gourmand

              

11 Novembre 2015

               Jeudi 19 mars 2015
Journée nationale du souvenir

Remise de médailles par Jean Lallier, Président du Comité.

"Michel Thoraval a été incorporé le 20 décembre 1955. Il a fait ses classes comme conducteur de char pendant 3 mois en Allemagne. Le 21 mars 1956, il est appelé au 6ème régiment des Chasseurs d'Afrique. Il a débarqué à Oran, puis a séjourné à Alger. Au cours de divers cantonnements à Tlemcem, Orléansville et Sidi Bel Abbès, il s'est retrouvé en zones de combats et a participé à des opérations dans la brousse algérienne. Après 21 mois d'hostilités, Michel a enfin rejoint ses foyers à Saint-Fiacre, le 12 janvier 1958.

Le 11 novembre 1978, Michel s'est vu décerné la Croix du Combattant. Aujourd'hui, au nom du Ministre des Anciens Combattants, de l'Association d'Anciens Combattants d'A.F.N. de Saint-Fiacre et Saint-Péver, j'ai l'honneur de remettre à Michel Thoraval la Médaille de Reconnaissance de la Nation".


"Après ses classes à Mézières puis Mourmelon, Honoré Malégol a été stationné 13 mois à Bou Saâda à 300 kms au sud d'Alger puis 6 mois à Babel Oued.

Il a été décoré de la Croix du Combattant le 11 Novembre 1978 et a reçu la Médaille de Reconnaissance de la Nation le 19 mars 2012. Aujourd'hui, j'ai l'honneur de lui remettre l'insigne de 15 ans de porte drapeau".


"Après 15 mois en Allemagne, Michel Martin , a rejoint l'Algérie le 25 février 1958. Il y est resté stationné 12 mois, jusqu'au 25 janvier 1959, dans le Constantinois, aux alentours de Souk Ahras, à la frontière Tunisienne.

Il a été décoré de la Croix du Combattant le 11 Novembre 1980. Aujourd'hui, j'ai l'honneur de lui remettre la médaille de reconnaissance de la Nation ainsi que l'insigne de 30 ans de porte drapeau".


Cliquer sur la photo pour agrandir

Bon appétit messieurs !

Comité de Saint-Péver
Menu
Foie Gras
Pain de mie entre deux sèches
-----Le Bois Meur en Sauce
Mille feuilles de pommes de terre
champignons de Paris
----

Brie à l'Italienne
Café gourmand

 

              

Jeudi 4 septembre 2014
Journée d'amitié

26 convives pour la traditionnelle "rentrée" des anciens combattants et de leurs épouses.
Au menu : melon au porto et barbecue de saucisses...
Puis concours de boules ...

Mercredi 19 mars 2014
Journée nationale du souvenir

              

Mardi 19 mars 2013
Commémoration du Cessez-le-feu en Algérie - 50 ème anniversaire
Cliquer sur la photo pour agrandir

Lecture du "Manifeste National pour le 19 Mars 2013" par le président de l'association AFN Jean Lallier.
La cérémonie a été suivie d'un vin d'honneur offert par la municipalité.
Les membres de l'association ont ensuite pris part à un repas servi à la salle des fêtes par le traiteur "l'Oasis".              

Jeudi 6 Septembre 2012
Grillades entre amis - photos Gilbert Lebleu

              

Lundi 19 Mars 2012
Commémoration du 50ème anniversaire des accords d'Evian et du cessez-le-feu mettant fin à la guerre d'Algérie
(cliquer sur la photo pour agrandir)


Remise des décorations par Jean Lallier

Gilbert Lebleu et Honoré Malégol

A l'issue de la cérémonie commémorative, Jean Lallier, président du comité AFN, a décoré Gilbert Bleu de la Croix du Combattant et Honoré Malégol de la Médaille de Reconnaissance de la Nation. Après avoir fait ses 4 mois de classes à Belfort, Gilbert Lebleu a combattu 2 ans en Algérie - du 1 er janvier 1960 au 31 décembre 1961. Appartenant au 13 ème régiment d'artillerie, il était stationné à Laghouat, une oasis à 400 kms au sud d'Alger, aux portes du Sahara.

Honoré Malégol, a reçu la Croix du Combattant en 1978. Après ses classes à Mézières puis Mourmelon, il rejoint l'algérie. Il sera stationné 13 mois à Bou Saâda à 300 kms au sud d'Alger puis 6 mois à Babel Oued. « Ces derniers mois étaient plus dangereux à cause des nombreux attentats ».

Jeudi 19 Mai 2011

Journée d'amitié pour les membres de la Fnaca. Chaque année les anciens combattants de la guerre d'Algérie, membres de la Fnaca de Saint-Péver, auxquels viennent se joindre René Bernabé et Roger Oizel de Saint-Fiacre, aiment à se retrouver avec leurs épouses autour d'un barbecue pour un repas convivial. Les grillades préparées par André Mahé - aisément reconnaissable à son tablier de chef cuisinier - ont été appréciées ! Chacun a apporté sa contribution ou sa bonne humeur à la préparation du repas et à la très sympathique ambiance de cette journée ensoleillée. Jean Lallier, le président de l'association est très satisfait du comportement de sa troupe !

cliquer sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir
Cliquez sur l'une des images ci-dessous pour voir le diaporama
.

              

19 Mars 2011 cliquez sur la photo por l'agrandirCommémoration du Cessez-le-feu en Algérie - 49 ème anniversaire

Lecture du "Manifeste National pour le 19 Mars 2011" par le président de l'association AFN Jean Lallier. La cérémonie a été suivie d'un vin d'honneur offert par la municipalité. Les membres de l'association ont ensuite pris part à un repas servi au restaurant l'Oasis.

Manifeste National pour le 19 Mars 2011

19 Mars 1962 : Souvenons-nous ! A midi les armes doivent se taire. Dans toutes les écoles de France, les professeurs, les instituteurs, les élèves respectent une minute de silence. On s'achemine vers la fin de la guerre d'Algérie. On s'achemine également vers la fin de 50 années de guerres pour la France : Première et seconde guerres mondiales, Extrème-Orient, Indochine, combats du Maroc et de Tunisie et enfin, la guerre d'Algérie. Depuis le 19 mars 1960, c'est, pour notre pays, un demi-siècle de Paix qui succède - enfin - à ces combats toujours meurtriers. Depuis 1963, chaque année à cette date anniversaire, nous rendons hommage à nos frères d'armes tués en Afrique du Nord. Nous y associons ceux disparus depuis, ainsi que les victimes civiles. Comme nos pères qui, dans leur sagesse, ont bâti l'Europe avec leurs anciens ennemis, quelques années seulement après la capitulation de l'Allemagne nazie, ne serait-il pas raisonnable qu'à notre tour, par nos souhaits, nos actions, nous tendions une main fraternelle à nos adversaires de l'époque ? Les anciens combattants d'aujourd'hui que nous sommes, epèrent que tous les combattants d'hier, sauront développer les premiers contacts déjà noués, dans une démarche de Mémoire croisée, commune et appaisée. Ils souhaitent qu'à leur exemple, les gouvernements des deux côtés de la Méditerranée fassent de même, afin qu'une vraie Paix s'instaure définitivement entre ces deux peuples qui ont une longue histoire en commun.

le Comité national de la FNACA

               19 Mars 2010 Dépôt de gerbe en l'honneur des soldats morts pour la France pendant la guerre d'Algérie.
Le 19 mars 1962 à midi, prenait officiellement effet un cessez-le-feu mettant fin à huit ans de guerre en Algérie. (Histoire)               

Cérémonie du 11 Novembre 2009

              

Vendredi 11 Septembre 2008

La trentaine de convives présents à la journée de l'amitié des anciens de l'A.F.N. ont passé une agréable après-midi au centre culturel. Au menu de midi : melon,  grillades, frites, fromage et dessert. Après le repas tout le monde s'est mis aux jeux de boules, de cartes, de scrabble ou bien certains ont profité du soleil pour une petite marche. Un repas froid a clôturé cette journée de fraternité.

               Mercredi 19 Mars 2008 Cérémonie commémorative au Monument aux Morts

Rassemblement devant la stèle
Dépôt de gerbe et vin d'honneur offert par la municipalité.
12 h 30 : repas offert aux adhérents de la FNACA et aux épouses à Senven-Lehart.